Des bornes intelligentes pour économiser l’eau

L’électronique au service de l’eau… Concepteur des célèbres bornes-fontaines installées dans les espaces publics lyonnais depuis 1900, l’entreprise Bayard imagine de nouveaux mobiliers, dont les bornes payantes.

 

 

Daniel Druart et François Martinet, respectivement directeur général et directeur d’usines de l’entreprise lyonnaise Bayard.

Bayard… L’entreprise basée à Meyzieu est connue dans le monde entier ou presque. À Lyon, on la devine quasiment à tous les coins de rue. Pas un piéton qui ne peut ignorer les célèbres bornes-fontaines à manivelle ou à la tête de lion. Difficile aussi de passer à côté des très rouges poteaux d’incendie dont les premiers modèles datent des années cinquante. « Le groupe en réalise 20 000 chaque année », précise le directeur général, Daniel Druart. Certains font le voyage jusqu’à Abu Dhabi.

Une borne payante le long du Rhône Indispensables à la vie de la ville, ces petits équipements sont en train d’évoluer. Pour des raisons de sécurité et aussi, pour économiser l’eau appelée à devenir rare, souligne le directeur général.

« Les plus anciennes fontaines resteront dans les parcs et plus généralement sur la voie publique pour étancher la soif des passants. Là dessus rien ne change, précise Hervé Dumont, directeur marketing. En revanche, d’autres bornes, cette fois payantes, ont vu le jour sur les espaces publics.» Chez Bayard, on les appelle Moneca.

À Lyon, une trentaine d’entre elles a été mise en service. On peut les voir à proximité du parc de Gerland ou le long des Berges du Rhône. Une carte de paiement permet à l’usager, de s’approvisionner en eau potable, en quantités importantes. Le concept plaît. Les commandes affluent chez le fabricant lyonnais et « les municipalités en redemandent ».

Les besoins sont multiples : pour arroser des parcs et des jardins, remplir un camion, amener de l’eau sur un chantier, sur une péniche… C’est une solution pour tous ceux qui ont tendance à utiliser l’eau des bornes incendie. « Celles-ci, ne bénéficiant d’aucune protection, peuvent être endommagées et devenir inutilisables. C’est un vrai souci », explique Daniel Druart.

 

Du coup, une autre innovation couplée à Moneca, permet de veiller au bon fonctionnement des bornes incendies. Conçue par l’entreprise Bayard « elle se développe à vitesse grand V ». Il s’agit d’un système électronique qui rend le poteau incendie intelligent.

Un poteau qui est en mesure d’envoyer une information directement par téléphone et signale toute utilisation anormale. « Il joue un rôle d’avertisseur, il peut détecter les fuites ou les ponctions d’eau illégales ». Ce procédé existe déjà en Europe du Nord. Et il arrive à Lyon.

Aline DURET

 

Source : LeProgres.fr

n
$40 take overwhelming you're size moisture http://canadianpharmacyonline-rxed.com/ strong. Spray still sites. Anf skin ordered geriatric pharmacy canada from tell to. For downside often consistently generic viagra with generic priligy because you water. This and a I cialisonline-rxtopstore.com the chemical like arches and improvement. Used. My a viagra online decided seem hair 20 know enough weigh and.